27/09/2007

Les chiens ont aussi leurs bobos

blessé1__pt blessé2__pt

 

Une des blessures les plus courantes sont celles des griffes.  Il arrive souvent que les chiens s’arrachent leurs griffes en jouant ou en marchant. 

Hier, Dimi a coincé sa griffe près de ma clôture.  Quasi la totalité de sa griffé a été arrachée.  Je ne me saurais pas rendue compte tout de suite car il ne pleurnichait pas.  Heureusement « petite chérie » venait d’arriver de l’école et remarqua qu’il saignait.

La première fois que cela avait arrivé j’avais cru que quelque chose s’était introduit dans sa patte et l’avait blessé car je ne savais pas qu’il y avait du sang qui circulait à l’intérieur d’une partie de ses griffes.  Je remercie d’ailleurs le vétérinaire de Dimi de me l’avoir expliqué.  

 
J’ai appris que chez certains chiens les griffes poussaient souvent mal et qu’il fallait être très attentif et les couper avec des pinces spéciales.

 
Si le chien est blessé, l’idéal est d’aller chez le vétérinaire.  Surtout si vous êtes comme moi et que vous avez peur de mal faire. 

 
Hier après-midi, je me suis bien sûr inquiété.  J’ai téléphoné chez le vétérinaire et comme il habite assez loin de chez moi et que je ne savais pas le conduire.  Sa femme m’a expliqué comment il fallait procéder. 

 
Bon, j’ai tout de même dû attendre l’arrivée de papa pour le faire car ma petite sœur ne savait pas le tenir pendant que je lui faisais le bandage.

 
Numéro un : Désinfecter la patte dans une cuvette remplie d’eau tiède et de désinfectant.

Numéro deux : Sécher doucement les poils.

Numéro trois : Mettre un morceau de gaze et la faire tenir de préférence avec quelque chose qui ne colle pas aux poils.  Il existe un bandage qui colle sur lui-même mais pas sur la surface.

Il faut faire ça de 2 à 3 jours et surveiller que cela ne s’infecte pas.  Comme c’est à la patte, j’ai peur de cela car si cela s’infecte cela peut remonter sur toute sa patte. 

Evidement, le premier pansement n’a pas tenu.  Il a fallu réveiller papa après minuit pour refaire un deuxième car comme il y avait des mouches qui tournaient autour de mon Dimi, je n’ai pas voulu courir le risque.

Le nouveau pansement tient encore le coup.  Je vais le changer à 17h en désinfectant encore ^-^

 

decoration

 

Voici le lien d’une page canadienne qui explique comment il faut faire pour couper les griffes des Westie et d’autres chiens.  J’ai aussi trouvé un schéma qui explique à quelle hauteur il faut couper les griffes en cas de besoin.

 

decoration

 

14/09/2007

Le Yorkshire et les autres animaux domestiques


chiot_rond_ptSelon un livre que j’ai lu sur les Yorkshires, plus le premier animal présent dans la maison et le nouveau venu sont jeunes, plus le Yorkshire s’adaptera facilement à son nouvel ami.

Le fait que le premier animal n’a pas encore vécu trop longtemps dans la famille et donc qu’il n’a pas encore délimité son propre territoire constitue un élément favorable.

Des chiots qui ont été achetés en même temps grandiront sans problème. 

Il parait que si un des animaux est plus vieux et s’il réside déjà depuis longtemps dans la maison, l’adaptation peut causer quelques problèmes.  Encore selon ce livre, les chats auraient du mal à partager leur territoire avec un nouveau petit chien.  Il parait que c’est plus facile d’acheter un chat quand on a déjà un chien que l’inverse car le chien se soumet à la volonté de l’homme.  Un chat se laisse moins facilement influencer par l’homme.

Je ne sais pas ce que vous en pensez.  J’aimerais beaucoup connaître votre avis car j’aimerais que Dimi fonde sa petite famille pour avoir un nouveau Yorkshire à la maison.

Qu’en pensez-vous ?

 

07/09/2007

Acheter son animal de compagnie

puppies_pt

Il y a déjà plus de quatre ans que Dimi fait la joie de la maison. 

 

Si la décision d’avoir un chien n’est pas à prendre à la légère, le choix de l’endroit où vous l’achetez est très important. 

 

Mon petit Dimi vient d’un magasin assez connu du nom d’A. E.*.  Si mon Dimi est en bonne santé aujourd’hui, il ne le doit pas à cet endroit.

 

Les avantages de cet endroit sont nombreux mais on peut considérer cet endroit comme un super marché d’animaux.  Il est très accessible et ce trouve près de Bruxelles (à Grand Biggard).  En moins d’une heure nous pouvions retourner à la maison avec le chien, les croquettes et tous ces accessoires.  Nous ne nous méfions pas à ce moment là de cet endroit.


Deux jours après, notre chien commençait à être malade et à remettre sa nourriture.  Deux jours plus tard, ses selles étaient accompagnées du sang et il continuait toujours à remettre mais avec du sang cette fois-ci.  Je n’ai pas attendu trop longtemps pour le conduire chez un vétérinaire.  Je remercie les deux amis qui m’ont accompagné jusqu’à Beauvechain. 

 

Selon le vétérinaire, il était plus que temps de l’emmener.  Nous n’avons pu le sauver que grâce à un nombre important de médicaments. 

 

Mon vétérinaire m’avait dit à ce moment là qu’il ne portait pas dans son cœur ce super marché d’animaux car il n’avait pas eu des échos favorables sur la santé de leurs animaux..  Néanmoins, nous nous attardâmes pas à ce détail car Dimi était en pleine forme grâce à son vétérinaire.
 

an3

Malheureusement, l’histoire s’est répétée pour une de mes connaissances qui a acheté un chien à cet endroit.  Je ne sais pas à l’heure actuelle s’il va s’en sortir.  Le petit chiot est si mal en point qu’il fait de la peine à voir.  Il a même contaminé le grand chien de la maison. 

 

 

A. E. estime qu’étant donné que la dizaine de jours étant passé, il ne peut rembourser la famille.


BC3
Petits conseils :

Si vous voulez acheter un chien, faites attention de l’endroit où vous le faites.

Prenez un bon vétérinaire !

 



* Je préfère ne pas citer le nom de ce magasin.  Je mets seulement les initiales.  Si vous voulez savoir le nom, écrivez-moi un email.

30/08/2007

Toilettage de Dimi !

J’aimerais remercier tous ces supers commentaires que vous m’avez envoyés !  Merci!!! N’oubliez pas que vous pouvez m’envoyer la photo de votre animal de compagnie pour la publier sur mon blog.

 Chaque 6 mois environ j’envoie Dimi au toilettage.  Comme c’est mon papa qui prend en charge ce genre de frais, il choisit la coupe à mon chien chien.
 
perso-milouFan de Tintin, mon papa choisit toujours la coupe Milou au grand regret de toute la famille !  Je suis fan de Tintin aussi mais tout de même ! Ses poils sont trop courts comme ça !

 Je ne sais pas si d’autres propriétaires de York font la même coupe à leurs chiens.  Merci de répondre.  En tout cas, j’ai l’impression que mon petit Dimi a perdu au moins 1 kilo avec cette coupe !

 
 coupe-milou
 
 
L’avantage de cette coupe ce qu’à cette longueur ces poils n’ont pas besoin de grands soins !  En tant que chien à poil long, le Yorkshire a besoin d’un entretien intensif de son pelage !
 Le seul fait d’avoir un long poil fait en sorte que le Yorkshire a besoin de beaucoup de soins.  Il faut encore ajouter à cela son tempérament !  De nature curieuse, il renifle partout et ramasse avec son pelage toutes les feuilles mortes du jardin.  Tout cela mis ensemble lui donne après plusieurs promenades l’aspect d’un vieux balai tout sale.  Sans compter que si l’on n’enlève pas les feuilles et les branches, elles salissent toute la maison. 

york1Il faut brosser minutieusement tous les soirs si possible – ce que je ne fais pas tous les soirs ! – et le peigner jusqu’à pouvoir passer le peigne dans tout son pelage sans qu’il ne reste coincé.
 
 Si on choisit que le Yorkshire ait les poils longs, il est impératif d’attacher la houppe du chien afin de lui permettre de mieux voir.  Si on ne le fait pas le chien risque d’attraper une conjonctivite ou une kératite et des yeux qui pleurent pourraient en résulter !
 Tous ces soins peuvent sembler une tâche ardue mais la joie qu’il apporte dans ma famille est infinie !  L’avantage des poils longs est qu’ils sont moins facilement respirables.  C'est-à-dire que les poils ne vont pas s’envoler aussi facilement.  Pour quelqu’un qui souffre d’asthme et qui est allergique aux chiens, cela est un grand atout !  Merci Dimi !

24/08/2007

Histoire du Yorshire-terrier – Chapitre un

manchesterterrier_puppy Je voudrais commencer un petit hitorique de la naissance des Yorshire-terrier. Bonne lecture!
Je ne vous apprends rien en vous disant que l’Angleterre a une excellente réputation dans le domaine de l’élevage des chiens.  Les chiens ont toujours été appréciés.  L’Angleterre est le berceau des Yorshire-terrier.
 Longtemps, les grands chiens et les chiens de chasse restèrent l’apanage des classes aisées. 
Les chiens ne pouvaient pas dépasser une certaine taille.  On craignait qu’ils ne soient dressés pour le braconnage.  Les gens ordinaires n’auraient en outre jamais pu nourrir un grand chien car eux-mêmes souffrent très souvent de faim.
 Les gens d’origine modeste devaient se contenter des chiens à petite taille qui puissent leur être utiles. 
Les chiens petits, vifs et au caractère un peu agressif, étaient donc très recherchés.  Il devait pouvoir aider son maître à combattre les nuisibles (souris, rats, etc.) et améliorer le repas familial malgré l’interdiction de braconnage.
 Cela me rappelle que mon petit Dimi est un jour venu avec un oiseau dans sa gueule.  Il était si fier tel un chat…  Heureusement cela ne s’est pas reproduit. Grâce à tous ces facteurs, toute une série de races de terriers se développèrent, dont quelques unes furent les précurseurs de notre Yorshire-terrier actuel.

Les fondateurs de la race furent les tisserands qui s’installèrent dans les environs du Yorkshire, au début de l’industrialisation, vers le milieu du 18ème siècle.  Les travailleurs vinrent des plusieurs régions d’Angleterre et d’Ecosse.  Un grand nombre d’entre eux amenèrent leurs chiens, la plupart du temps des races de terriers.  Plusieurs de ces races sont parvenues jusqu’à nous, comme le Paisley, le Clydesdale, le manchesterterrier_nainWaterside, le Skye et le Manchester terrier.

Toutes ces races contribuèrent à la naissance des premiers Yorshire-terrier lorsque les tisserands eurent l’ambition d’élever une propre race de chiens.  Il s’agissait de réunir en un seul chien toutes les caractéristiques intéressantes des autres races déjà cités.  Cet élevage fut une réussite au point d’évincer les races qui avaient aidé à la conception des Yorshires.

En illustration, en haut une photo d’un chiot Manchester terrier et en bas la photo d’un Manchester terrier nain.